Définition de l’anxiété

Home / Tous les articles / Définition de l’anxiété

En psychiatrie, la définition de l’anxiété est extrêmement précise. Quelle est donc la définition anxiété exacte, et en quoi diffère-t-elle de la définition de l’angoisse ?

Pour les psychiatres, la définition de l’anxiété correspond à un état où la peur prédomine, sans qu’elle puisse être rattachée à une cause objective ou bien définie. En état d’alerte et de tension extrême, le patient se montre particulièrement inquiet. La définition anxiété intègre certains troubles physiques, comme des vertiges, des difficultés à respirer, une sensation de poitrine serrée, une transpiration excessive, des nausées et des palpitations.

La définition anxiété mentionne ces troubles physiques comme secondaires. Si ceux-ci deviennent tellement importants qu’ils prennent le pas sur le ressenti psychologique, on parle toutefois davantage d’angoisse. La définition anxiété suppose que, même dans cet état inconfortable, l’individu parvient à maîtriser ses émotions. Lorsque ce n’est plus le cas, il s’agit alors d’une forme pathologique, que l’on appelle « trouble anxieux » et qui peut être causé par une autre maladie ou par l’absorption de substances. Le trouble anxieux se différencie de la définition de l’anxiété par la disproportion entre les réactions du patient et la cause de son trouble.

Pour décrire les cas le plus extrêmes, la définition de l’anxiété intègre la notion de « raptus anxieux ». Souvent provoqué par une surdose de substances chimiques (comme les amphétamines », le raptus anxieux se traduit par une perte totale de repères temporels et environnementaux. En fonction de l’intensité de la définition anxiété chez chaque patient, un traitement médical peut s’avérer indispensable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *